Blog

Résumé de la semaine de résidence de la maitrise en création numérique de l’UQAT à l’Écart

  |   événements   |   Pas de commentaire

Durant la semaine du 12 au 15 février 2018, Les étudiants de la première année de la maitrise en création numérique ont de nouveau effectué une semaine de résidence, cette fois au musée d’art l’Écart. Sous la supervision de l’artiste Jean-Ambroise Vesac, les étudiants ont été invités à réaliser un projet mettant en avant l’interaction avec le spectateur, tout en respectant l’exiguïté du lieu (comparativement à la scène du Petit Théâtre du Vieux Noranda).

 

L’augmentation numérique des œuvres exposées

 

Ce laboratoire créatif, qui intervient dans le cadre d’un cours enseigné à l’UQAT, a été préparée en amont par les étudiants. Dans le cadre du 25e anniversaire de l’Écart, plusieurs artistes exposaient déjà leurs œuvres. Cette fois, le but a été d’augmenter numériquement les œuvres déjà présentes dans le musée. Pourtant, l’exercice était assez périlleux : les étudiants devaient donner une certaine dimension numérique sans dénaturer l’œuvre présentée. Pari réussi avec succès.

Oeuvre d’art numériquement augmentée

Atelier de réalité virtuelle, avec prise en compte de l’espace physique

Les différentes étapes de redécoration de la salle

Application de réalité augmentée, avec des tableaux exposés

Application de réalité augmentée, avec des tableaux exposés

 

Une relève numérique montrée au grand public

 

Un vernissage ainsi que des portes ouvertes ont été organisées pour montrer une nouvelle fois le savoir faire des étudiants en création numérique.

A travers cette double exposition, les notions de réalité virtuelle et de réalité augmentée ont été définies de manière très ludique. Les spectateurs étaient invités à tester leurs ateliers numériques et découvrir les œuvres présentées sous un autre angle, un angle numérique. A l’heure actuelle, les notions de réalité augmentée et de réalité virtuelle sont populaires aujourd’hui. Au delà de l’analyse de l’œuvre, les étudiants ont largement mis en avant leurs connaissances et leurs compétences techniques à travers les ateliers montrés. Certains ont complètement repensé l’aménagement du lieu, et ont montré l’évolution de ce dernier au fil des jours. D’autres ont adapté leurs œuvres en réalité virtuelle à l’environnement déjà existant avec la photogrammétrie. Cela a permis une expérience plus fidèle à la réalité… tout en se baladant dans un monde virtuel !

Anamorphose scénographique

Anamorphose scénographique

Application mêlant réalité augmentée et environnement sonore

Repère visuel pour l’un des ateliers présentés

Dans l’ensemble, le public a apprécié les ateliers numériques. Certains étaient d’ailleurs assez ambitieux. L’Espace Lab de l’UQAT a été présente tout au long de la semaine pour fournir du matériel aux étudiants et pour les aider dans leurs réalisations. Il leur a notamment fourni des téléphones assez puissants pour lancer une application en réalité augmentée, des casques de réalité virtuelle Oculus et HTC Vive, des ordinateurs, des capteurs, des projecteurs, etc…

Découvrez également la précédente résidence numérique au Petit Théâtre du Vieux Noranda !

Pas de commentaire

Écrire un commentaire